Toute l'actualité < Retour

La dynastie Kim au service de l'Euro

 A la sortie de l’été, l’Euro ne cesse de monter, gagnant plus de 14 % sur le billet vert depuis le début de l’année. C’est la première fois depuis 2015 que l’Euro est aussi fort dans les échanges. Les explications sont multiples. En effet, en raison de la baisse des populismes au sein de l’Union Européenne, du tassement de la croissance américaine provoqué par la politique économique de Donald Trump et du regain de croissance en Europe, l’Euro retrouve une place favorable pour les investisseurs.

Dans un climat économique et politique tendu, illustré par les essais nucléaires d’intimidation de la Corée du Nord  ou encore par la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole, l’Euro s’intègre temporairement dans la famille des monnaies refuges au même titre que le yen. Le won, la monnaie coréenne, pour sa part, est en baisse constante après les retraits massifs des investisseurs internationaux.

Les actions et les obligations européennes et émergentes deviennent de véritables solutions pour limiter les efforts d’une potentielle baisse des marchés aux baisses de marché. L’or profite aussi du risque géopolitique. L’investisseur conserve donc des offres pertinentes de placement mais il faut espérer que le contexte se calme afin de préserver l’économie mondiale, … et la vie humaine.